A-t-on toujours mal quand une prothèse est usée ?

Mise à jour le 27/05/2015, par Cédric - AFLAR

imprimer l'article

Jean-Marc R. (Haute-Garonne)


L’usure de la prothèse n’est jamais douloureuse en elle-même. Ce sont ses conséquences qui peuvent l’être. En effet, les particules d’usure (plastique, métal, céramique, etc.) libérées dans l’articulation, entraînent une réaction inflammatoire qui est à l’origine de dégâts osseux autour de la prothèse (ostéolyse périprothétique). Ces phénomènes conduisent ensuite au descellement (perte de fixation) des implants prothétiques.

Les phénomènes douloureux apparaissent à ce stade. D’où l’intérêt de pratiquer régulièrement des radiographies. Votre chirurgien pourra alors vous proposer une nouvelle opération, afin d’éviter des dégâts osseux trop importants et une intervention plus traumatisante.