Jacqueline O.

Atteinte d’arthrose aux chevilles et aux mains.

Mise à jour le 9/03/2015, par Pascal (Dev.)

imprimer l'article

Photo de la personne qui témoigne

Jacqueline O. (67 ans)

Atteinte d’arthrose aux chevilles et aux mains.

Arthrose généralisée

Handicap ou fatalité ? Comment vivez-vous votre arthrose ?
Je souffre d’une cheville très endommagée à la suite d’une fracture survenue en 1968, lorsque j’avais 20 ans (fracture dite "du skieur" : tibia cassé en trois morceaux). Ensuite, on a dû me recasser la jambe au bout d’un mois. Je suis donc restée allongée pendant 4 mois avec un plâtre allant de la pointe des pieds jusqu’au haut de la cuisse. Depuis la ménopause, l’arthrose s’est installée...
On m’a fait une infiltration d’acide hyaluronique et j’ai ressenti un fort soulagement pendant 6 mois, à tel point que j’ai pu courir !!! Mais depuis, l’arthrose s’est réinstallée...

Quel est l’impact de votre arthrose sur vos activités de loisirs ?
Je souffre de la marche. Les promenades sont courtes même pour aller faire les courses.
En revanche, je peux faire du vélo. Sur les conseils de mon généraliste j’ai acheté un vélo d’appartement et j’en fais 10 minutes tous les jours depuis maintenant 5 ans.

Quelles sont les conséquences de l’arthrose sur votre bien-être psychologique ?
J’y pense beaucoup et je commence à souffrir la nuit.

Que faites-vous pour rester autonome malgré l’arthrose ?
Je sais que je peux avoir recours aux antiinflammatoires.
Par ailleurs, j’ai eu des problèmes de foie liés à la prise de paracétamol, j’essaie donc de ne pas abuser des médicaments. J’ai aussi une attelle et j’utilise modérément un gel antiinflammatoire. Enfin, j’essaie de ne pas prendre de poids.

Combien vous coûte votre arthrose ?
Par an, je dirais que mon arthrose me coûte environ 150 euros.

L’arthrose nuit-elle à votre vie de couple ?
Non car j’ai la chance d’avoir un mari très compréhensif.

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui commence à souffrir d’arthrose ?
Surtout, d’agir vite et de maintenir des activités sportives pour garder une autonomie.

Quels sont autres impacts de la maladie dans le quotidien ?
J’ai de l’arthrose aux mains (pouce). J’ai consulté un podologue qui m’a dit qu’il ne pouvait rien pour moi.
Ma plante des pieds n’est pas trop déformée. Le chirurgien orthopédique m’a déconseillée l’arthrodèse mais m’a orienté vers une visco-supplémentation que j’ai faite.
Je porte aussi des talonnettes en silicone à l’intérieur de chaussures à petits talons.