Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

Mise à jour le 13/03/2015, par Cédric - AFLAR

imprimer l'article

La prestation de Compensation du Handicap (PCH) est une aide personnalisée destinée à financer les besoins liés à la perte d’autonomie des personnes handicapées. Elle couvre les aides humaines, matérielles et animalières.


Conditions d’attribution

Il faut être reconnu handicapé par la Commissions des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH).
Le handicap de la personne concernée doit générer, de façon définitive ou pour une durée prévisible d’au moins un an, une difficulté absolue une ou deux activités essentielles (la mobilité, l’entretien personnel, la communication, la capacité à se repérer et à protéger ses intérêts)

Conditions de ressources

Les dépenses visées dans le plan personnalisé de compensation sont prises en charge à 100% de leur tarif si les ressources sont inférieures ou égales à un plafond annuel (26473.96€). Si les ressources sont supérieures à ce plafond, l’aide est versée à 80%.
Certains revenus, prestations, retraites, primes, pensions rentes sont exclus du calcul.

Conditions d’âge

L’adulte : L’âge limite pour faire une demande de PCH est fixé à 60 ans mais il existe deux types de dérogations.
L’enfant et l’adolescent : Ils peuvent bénéficier de la PCH dès lors qu’ils répondent aux critères d’attribution de l’AEEH et de son complément, dans le cadre du droit d’option entre le complément d’AEEH et la PCH.