Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

Mise à jour le 22/06/2015, par Cédric - AFLAR

imprimer l'article


Depuis la loi du 11 février 2005, les maladies chroniques évolutives sont reconnues comme un handicap. La RQTH est temporaire et demandée seulement si le salarié le souhaite. Elle donne droit à des aides pour l’insertion ou dans l’emploi, au conseil et aux services des opérateurs d’insertion et des fonds de compensation. Elle permet aussi d’accéder à des interventions pour aménager le poste de travail et à des formations professionnelles. C’est à partir des informations que donnera le médecin dans le certificat médical qui devra être fourni à la MDPH que celle-ci prendra sa décision. Il convient donc de convaincre son médecin traitant d’y consacrer suffisamment de temps pour apporter le maximum de renseignements sur les résultats biologiques mais aussi sur l’état clinique et psychologique et sur les répercussions dans le quotidien de la maladie et des traitements.

Parfois, les collaborateurs sont réticents car ils ne se voient pas comme une personne handicapée surtout si la maladie ne se voit pas.