Validation du ROMOSOZUMAB

Mise à jour le 2/08/2019, par Christelle - AFLAR

imprimer l'article

Le romosozumab, utilisé chez la femme post-ménopausée présentant une faible densité osseuse, a permis d’accroître cette densité en augmentant la formation de l’os et en réduisant sa résorption.


Suite au refus de l’Agence Européen du Médicament de la validation de ce produit.

L’Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale (AFLAR), demande à l’Agence Européenne du médicament au noms des malades français atteints d’ostéoporose l’accès au nouveau traitement de l’ostéoporose !!!

Vous trouverez ci-dessous le courrier traduit en Français et vous pouvez télécharger le courrier (en anglais) adressé à l’AEM :
PDF - 172.7 ko

Traduction en Français du courrier :

L’Association de malades AFLAR, qui soutient les malades en France, atteints d’ostéoporose, souhaite vous faire connaître son espoir concernant le Romosozumab.
L’ostéoporose est insuffisamment diagnostiquée et insuffisamment traitée. Les malades français ont de grands espoirs concernant la recherche et les traitements de l’ostéoporose.

Les traitements nouveaux améliorent la stratégie thérapeutique et permettent d’espérer une meilleure adhésion au traitement de l’ostéoporose et une meilleure tolérance ainsi qu’une meilleure observance.

Nous souhaitons en tant qu’association de malades vous apporter notre point de vue et sommes dans l’attente d’une réponse positive.
Romosozumab a été accepté pour être mis à disposition des malades atteints
d’ostéoporose, Canada, Corée, Japon, USA.

Nous attendons avec espoir votre décision.
Nous vous remercions de votre attention sur ce sujet important dans l’ostéoporose.