Lignes infos écoute
Allo
Ostéoporose
0 810 43 03 43
Rhumatismes
0 810 42 02 42
Mal au dos
0 810 44 04 44
Allo Sapho
0 810 42 02 42
Viva publie un dossier sur les «vertus des cures thermales». Le magazine observe qu'« environ 500000 curistes fréquentent choque année les I 04 stations thermales françaises. Et pour cause ! Les cures soulagent nombre de maladies. Des effets réels que diverses études corroborent depuis quelques années ».

Viva indique que la rhumatologie arrive “en tête”, qu’elle« est la principale prescriptrice de cure thermale et représente plus de 70% des cures, que l’on suit pour traiter l’arthrose, des lombalgies, des douleurs aux cervicales ou liées aux suites opératoires (accident, fractures … ), mais aussi la fibromyalgie ».

Le magazine explique ainsi que « depuis quelques années, les effets de la médecine thermale font l’objet d’une évaluation scientifique dont les premiers résultats démontrent une diminution de la douleur physique tout comme celle de la consommation d’anti-inflammatoires, et un mieux-être durable, prouvant ainsi que le service médical rendu des cures est réel».

« La Haute Autorité de santé a également reconnu les effets antalgiques des cures thermales dans les cas de lombalgies chroniques, et l’efficacité de la balnéothérapie dans l’amélioration de la mobilité et de la qualité de vie des personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde », note Viva.

Le magazine ajoute qu’ « en 2009, l’Etude Thermarthrose, financée par l’Association française pour la recherche thermale, a mis en évidence l’intérêt du thermalisme dans le traitement de l’arthrose du genou (ou gonarthrose).
462 patients ont ainsi reçu leur traitement habituel seul ou complété de soins thermaux durant 18 jours (bains et applications de boue, exercices de mobilisation en piscine et massages … ) ».

« Résultat : 6 mois plus tord, plus de 50 % des curistes avaient noté une nette diminution de leurs douleurs et une meilleure mobilité pour marcher, se lever, sortir de leur voiture, contre 36,4 % chez les patients témoins qui n’avaient pas suivi de cure. Ces améliorations sont toujours appréciées 9 mois après le séjour dons une station thermale », poursuit Viva. Le magazine conclut qu’ « au regard de ces résultats, la cure thermale pourrait être inscrite parmi les recommandations de prise en charge de l’arthrose du genou».

Ces articles pourraient vous intéresser

Allo écoute AFLAR
Allo Ostéoporose
0 810 43 03 43
Allo Rhumatismes
0 810 42 02 42
Allo Mal au dos
0 810 44 04 44
Allo Sapho
0 810 42 02 42