Lignes infos écoute
Allo
Ostéoporose
0 810 43 03 43
Rhumatismes
0 810 42 02 42
Mal au dos
0 810 44 04 44
Allo Sapho
0 810 42 02 42

Des associations de patients dans le monde se regroupent pour la Journée Mondiale de l’Arthrose

 

Maladie dégénérative des articulations, l’arthrose touche plus 500 millions de personnes dans le monde dont plus de 10 millions de Français. À l’occasion de la Journée Mondiale de l’Arthrose, il est temps de parler de la maladie dont la prévalence ne cesse de croitre…

L’arthrose : une maladie lourde et grave et un problème de santé publique. Elle provoque des douleurs et affecte directement la mobilité et l’autonomie des personnes touchées. L’arthrose est un facteur de risque de comorbidités cardiovasculaires, hypertension, atteinte du cœur, diabète de type II, sont des complications possibles qui viennent réduire l’espérance de vie des patients.

Première cause d’invalidité dans les pays industrialisés et la plus répandue des maladies articulaires, toutes les articulations peuvent être touchées. L’arthrose de la colonne vertébrale est la plus fréquente, puis l’arthrose des doigts, des genoux et enfin de la hanche.
L’arthrose constitue le premier motif de consultation médicale après les maladies cardio-vasculaires. Par ailleurs, c’est la maladie articulaire la plus fréquente. Elle touche deux fois plus de femmes que d’hommes.

« C’est une maladie de vieux ! » FAUX

L’arthrose est une maladie qui n’est pas simplement due au vieillissement.
Une personne sur 3 est touchée avant 40 ans. S’il est vrai que la fréquence des personnes touchées augmente avec l’âge, l’arthrose peut se manifester à tout âge.

« Il est normal de souffrir, on ne peut rien faire contre la douleur » FAUX

Elle entraîne le plus souvent des douleurs mécaniques, qui vont progressivement être associées à une difficulté pour bouger l’articulation touchée. Des poussées plus importantes peuvent survenir avec un gonflement de l’articulation des doigts, des genoux etc….Des traitements contre la douleur existent. En dehors des antalgiques et autres anti-inflammatoires non stéroïdiens, l’application d’une bouillotte ou d’un cataplasme chauffant peut parfois suffire à soulager la douleur, ou l’application de froid ou de crème local.
En premier lieu, il est important de consulter dès les premiers signes (douleurs aux mouvements de l’articulation). Plus le diagnostic sera posé tôt, plus le traitement sera efficace.

 

« Je ne dois pas bouger si j’ai de l’arthrose » FAUX

Au contraire, une activité physique régulière est bénéfique chez les personnes souffrant d’arthrose. Bien évidemment, le choix de l’activité devra se faire consciencieusement afin d’éviter une aggravation.

« L’arthrose, il n’y a pas de traitement » FAUX

L’arthrose est diagnostiquée par un examen clinique et des radiographies.

La prise en charge de l’arthrose comporte la prévention et le traitement de la douleur par des médicaments antalgiques ou la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens. On peut également proposer des attelles de repos pour Immobiliser l’articulation pendant la période douloureuse, la Kinésithérapie et l’activité physique régulière.
Des travaux de recherche sont en cours afin de trouver des solutions consistantes, entre autres, à stimuler la production de cartilage ou à lutter contre l’inflammation.

« On ne peut pas prévenir l’apparition de l’arthrose » FAUX

La première façon de lutter contre l’arthrose est d’en prévenir l’apparition.
Surveiller son poids, de toujours bien soigner les traumatismes et de pratiquer une activité physique régulière.

« On ne peut plus faire de sport quand on a de l’arthrose » FAUX

Trouver le bon compromis entre activité physique, effort et douleurs est la clef pour bouger et amélioré son état. Les sports comme la marche, le Taï-shi, la natation, l’aquabike, le yoga, la marche et la marche nordique, la randonnée, le vélo.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contacts presse pour l’Espagne :
Dr Joseph Verges, Président OAFI
jverges@oafifoundation.com – tél : 00 34 931 594 015

Nina Martinez, Chargée recherche science
research@oafifoundation.com – tél : 00 34 931 594 015

Contacts presse pour la France :
Françoise Alliot-Launois, Présidente de l’AFLAR
contact@aflar.org – tel : 01 45 80 30 00

Christelle Chau, Chargée de mission
Christelle.chau@aflar.org – tél : 01 45 80 04 44

 

 

——————————————————————————————————————————————

L’ASSOCIATION FRANCAISE DE LUTTE ANTI-RHUMATISMALE

L’AFLAR a été fondée en 1928 sous le nom de Ligue Française contre le Rhumatisme. C’est la seule association concernant les maladies des os et des articulations reconnues d’utilité publique (depuis 1937).
L’AFLAR a pour mission d’optimiser et de coordonner la lutte contre les affections ostéo-articulaires et leurs conséquences, en rassemblant toutes les personnes physiques et morales concernées (dont les associations de maladies affiliées, consacrées à une seule maladie).

Elle a également pour objectif l’amélioration de la qualité de vie des groupes de Patients concernés chacun par l’une des grandes affections rhumatismales : arthrites, arthrose, mal de dos, ostéoporose…sans oublier les maladies orphelines comme le syndrome d’Ehlers-Danlos, le syndrome de Sapho…

Association Française de Lutte Antirhumatismale
Reconnue d’Utilité Publique
2 rue Bourgon – 75013 Paris (France)
Tél : +33(0)1 45 80 30 00 – Fax : +33(0)1 45 80 30 31
Mail : contact@aflar.org

www.aflar.org-www.stop-arthrose.org
ALLO RHUMATISMES : 0 810 42 02 42
ALLO OSTEOPOROSE : 0 810 43 03 43
ALLO MAL DE DOS : 0 810 44 04 44
ALLO SAPHO : 0 810 42 02 42

Ces articles pourraient vous intéresser

Allo écoute AFLAR
Allo Ostéoporose
0 810 43 03 43
Allo Rhumatismes
0 810 42 02 42
Allo Mal au dos
0 810 44 04 44
Allo Sapho
0 810 42 02 42